L’exposition de printemps

Expo de printemps

au château de Taurines

Du dimanche  8 mai  au 19 juin 2011

L’exposition proposée dans le cadre du programme d’expositions Fantasmagoria, le monde mythique, conçu pour les dix ans du musée des Abattoirs de Toulouse – Frac Midi-Pyrénes s’intitule Hybrides et Chimères.

Les chimères, ces êtres fantastiques et hybrides liés à la mythologie, apparaîtraient régulièrement et de préférence à des moments de transformations profondes des sociétés humaines. Dans le langage courant, les chimères sont aussi des illusions ou des projets irréalistes.

Aujourd’hui, l’hybride et le chimérique reviennent en force sous la forme d’organismes génétiquement modifiés, de même que sous les traits de nouvelles figurations qui surgissent autant de la mémoire, que des métamorphoses physiques et psychologiques du monde actuel.

Dans cet ensemble d’oeuvres, ces nouvelles chimères résultent de l’exploration de la lisière entre le réel et l’imaginaire, à travers la fantasmagorie ( Virginie Loze, Fabien Vershaere ), la fiction historique et politique ( Siobhan Hapaska ),  le rêve, ou le mythe ( Art orienté Objet, Thomas Grünfeld), voir les mutations de nos identités corporelles et spirituelles (Evru, Primat).

Les bénévoles de l’association YaQua et Compagnie accueilleront les visiteurs les dimanches après-midi du 8 mai au 19 juin 2011 de 15 h à 18 h.

Pour un rendez-vous en dehors de ces heures-là, prendre contact avec l’association via le site.

Le vernissage aura lieu le vendredi 6 mai 2011

Théâtre impro

Soirée

Théâtre Impro

Les Imprototypes, la troupe théâtrale de la MJC d’Onet-le-Château formée par Olivier Royer, un maître en la matière, pratique depuis quelques mois, le théâtre d’improvisation. Le public participe en donnant des thèmes et les acteurs exécutent une pièce qui dure environ 3 minutes, sur la base du thème proposé.

Jean-Louis Courtial, que nous avons déjà eu le plaisir d’accueillir à Taurines, en tant que chanteur occitan, fait également partie de cette équipe à l’imagination débordante. La bonne humeur, et le rire seront bien entendu, au rendez-vous de cette soirée qui s’annonce surprenante, loufoque et décalée.

Les Imprototypes seront au château de Taurines le

:  samedi 16 avril à 21 heures.

Approche de l’homéopathie hahnemannienne

Conférence
sur les principes de
l’homéopathie  hahnemannienne

Jeudi 12 mai à 20 h 30

Salle Communale du Miramont à Centrès

Il y a quelques années, le docteur Jean-Claude Grégoire s’est installé à Rullac Saint Cirq pour y vivre une retraite sereine mais non moins studieuse.
Membre d’honneur de la Société Royale Belge d’Homoeopathie et du Centre Bruxellois d’Homéopathie Uniciste, il a dirigé pendant 13 ans, de 1985 à 1998, l’École Belge d’Homoeopathie.
Il a également été rédacteur en chef pendant 6 ans, de janvier 1988 à décembre 1993 de la Revue Belge d’Homoeopathie.

Jean Claude Grégoire consacre une grande partie de son temps à la rédaction d’un traité d’homéopathie hahnemannienne de plusieurs volumes qui fait référence dans le monde médical. Les six premiers volumes totalisent déjà près de 1000 pages, il est probable que le traité complet occupera 1800 à 2200 pages, soit 12 à 16 volumes en tout.

Jean Claude Grégoire défend la théorie uniciste d’Hahneman. Il nous parlera au cours de cette conférence de ses principes et des résultats obtenus absolument étonnants.
L’association YaQua et Compagnie qui a le privilège de compter Jean Claude Grégoire parmi ses membres actifs est heureuse de proposer ce thème de conférence qui, nous en sommes certains, enrichira notre réflexion.