Rencontre du 1er avril 2009

 

Rencontre du mercredi

1er avril 2009

 

Présents : BOUSQUET Suzanne, CAUSSANEL Christelle, CHARRON Florence, COUDRILLER Maryse, FABRE Odile et Robert, FOISSAC Geneviève, GAUBERT Laurent, LAGADEC Kristen, LAVABRE Anne, LAVABRE Ginette, BARRIA Régis, PIN Emma, Van DITZHUYZEN Félix, Marc et Corinne POURREYRON

Excusés : BERTRAND Sylvie, ENJALBAL Pierre, FOISSAC Olivier, GAUBERT Aurélie, GONY Sarah, MARTY Agnès, MARTY Géraldine, VIVANCO Véronique.

 

1) Point sur la méthanisation

Félix, Laurent et Robert ont fait le point sur la méthanisation. Comme le souligne Félix : « Ce projet avance lentement mais sûrement. »

Il y a eu une journée de formation gratuite pour les agriculteurs à Centrès le vendredi 27 mars. Elle était animée par M. Philippe POUECH, ingénieur agronome spécialisé en méthanisation agricole.

Quinze agriculteurs ont participé à cette journée dont 6 de la commune. Une deuxième journée est programmée le jeudi 2 avril.

Objectifs de cette formation:

  • Faire un état des lieux de la méthanisation agricole en France et en Europe. Etude de cas concrets reproductibles

  • Connaître le processus biologique de la méthanisation agricole, les différentes techniques existantes avantages et inconvénients de ces techniques.

  • Connaître les différentes voies de valorisation agricole du digestat

  • Être capable d’appréhender la démarche de mise en place d’un projet méthanisation. Les étapes pour monter un projet soit en individuel sur l’exploitation soit en collectif.

  • Être capable de raisonner les contraintes liées à ces types de projets.

  • Être capable d’appréhender les aspects techniques et économiques des projets

  • Être capable d’appréhender les investissements et la rentabilité de ces projets.

  • Connaître les critères clés de rentabilité: étude de cas concrets et simulation financière de différents projets en individuels ou en collectifs.

 

Cette première journée a été très intéressante.

 

 

2) Ecole de musique

Florence a fait le point sur l’Ecole de Musique.

 

Définition du cadre pour 2009 :

Qui va porter le projet ? Le Conservatoire à Rayonnement Départemental ou l’association YaQua ?

Coordination avec la Lyre Naucelloise :

Florence et Odile demanderont un rendez-vous à Albert Herreman, président de la Lyre Naucelloise et Anne Blanc, Maire de Naucelle pour faire le point.

Prospection, réinscriptions et nouvelles inscriptions :

Réinscriptions : Les élèves de cette année formulent 3 choix d’instrument par ordre de préférence.

Nouvelles inscriptions : Lors des concerts « pédagogiques » du 6 juin et du 20 juin et par voie de presse.

  •  
    •  
      • Demandes d’inscriptions en Formation Musicale pour les débutants.

      • Demandes d’inscriptions en Formation Musicale et en instrument pour les élèves non-débutants.

Bilan de ces demandes avant le 14 Juillet.

Prospection enseignants concernés avant le 31 août.

Établissement des tarifs en fonction de tous les paramètres.

Organisation des inscriptions définitives : Mi-septembre

Rentrée : Début Octobre

 

Il faut commencer à prospecter pour trouver des locaux de cours. Maryse se charge d’étudier la fréquentation de la salle du Miramont.

 

 

 

3) Concert TRIO SETHI

Articles de Presse et affiches : Agnès, et Maryse s’en sont occupés : Il faudrait que les affiches soient posées vers le 9 ou le 10 avril. Maryse et Agnès se chargent de l’impression des programmes au dernier moment en fonction du nombre de personnes préssenti…..

Invitations aux élus : Florence et Sylvie l’ont fait.

Tickets à souche et fond de caisse : Anne s’en occupe.

Chauffage de la salle : Robert s’en occupe, Il sollicitera Lucien pour la mise en route.

Gâteaux : Chacun apporte un gâteau de sa fabrication. Une part sera offerte à l’entracte.

Boissons : On proposera des jus de fruits, du café et des infusions.

  •  
    • Café : Florence, Ginette, Odile et Mané porteront un thermo de café.

    • Infusions : Ginette, Mané et Geneviève porteront une bouilloire. Anne achètera les sachets d’infusions et du sucre.

    • Jus de pomme : Il nous reste 16 litres de jus

    • Géraldine se charge de la nappe.

Les boissons seront vendues 1 € le verre.

On utilisera les verres et les petites cuillères du château. Odile portera les torchons.

Accueil des artistes : Elles arriveront l’après-midi pour répéter. Mané et Suzanne proposent de préparer un repas léger. Elles mangeront chez Mané.

Appareil photo : Jean fera le reportage photo.

Tickets de réservation : Le tarif préférentiel s’arrête la veille au soir. Il est donc à 5€ si vous réservez auprès d’Aurélie ou d’Agnès. Et sinon, c’est 8€ pour les adultes, 5€ pour les enfants de moins de 12 ans. L’entrée est gratuite pour les élèves de l’école de musique.

 

 

 

4) Exposition de printemps au château

Thème : Habiter ici ?

L’exposition d’œuvres prêtées par le musée des Abattoirs de Toulouse, est installée au deuxième étage du château.

Régis et Robert ont accueilli les techniciens pour les aider à déménager le matériel.

Les visites :

L’exposition de printemps au château de Taurines se déroulera de début avril au 15 juin.

Accueillir cette expo, cela veut dire :

  • Ouvrir le château aux scolaires, en journée, et le refermer le soir. Normalement, c’est Martine ESTIVAL, conseillère pédagogique en Arts Plastiques, qui s’occupe d’encadrer les groupes.

  • Ouvrir aux visiteurs le dimanche de 15 h à 18 h.

  • Organiser le vernissage….

Nous avons donc revu le planning.

En semaine : Suzanne, Mané, Maryse, Robert et Christelle s’occuperont en fonction de leurs disponibilités d’ouvrir et de fermer le château.

Le dimanche : nous verrons ensemble lors de la prochaine rencontre pour la fin mai.

Le 12 avril : Odile et Suzanne

Le 19 avril : Pierre et Régis

Le 26 avril : Aurélie et Sylvie

Le 3 mai : Félix et Edith

Le 10 mai : Myriam et Aurélie

Le 17 mai : Ginette et Anne

Les dossiers de demandes de subventions : Hélène Poquet, Adjointe du Directeur pour l’art contemporain aux musée des Abattoirs a aidé Odile a constituer les dossiers pour les deux expos (printemps et été). Les financements demandés sont : 4500 € du Conseil Général, 8500 € du Conseil Régional, 10 000 € de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et 5000 € du musée des Abattoirs.

 

AFIN DE PERMETTRE AUX YAQUA DE DECOUVRIR CETTE EXPO

ET DE PRENDRE CONNAISSANCE DE L’ORGANISATION DE LA VISITE :

RENDEZ-VOUS SAMEDI 11 AVRIL A 14 H AU CHÂTEAU !

 

5) Réseau «Sortir du Supermarché»

Odile propose d’inviter à la prochaine réunion YaQua quelques personnes qui militent dans le réseau «Sortir du Supermarché» pour qu’elles nous présentent le mode de fonctionnement des achats groupés sur leur secteur.

L’idée est de se fournir en privilégiant les circuits courts. Kristen fait une présentation de l’Orée du bio qui fonctionne un peu de la même façon.

L’idée de s’informer dans le but de créer un réseau sur la commune est retenue. Odile confirmera l’invitation.

 

 

 

Prochaine rencontre le mercredi 6 mai 2009 à la salle du Miramont.

 

 

FORMATION sur LA METHANISATION pour les AGRICULTEURS

Centrès Formation sur la méthanisation agricole.

La méthanisation agricole un moyen de produire sur l’exploitation de l’énergie à partir des déjections animales. Ces derniers temps, la méthanisation agricole fait parler d’elle. En effet, transformer des déchets et ses effluents d’élevage en énergie (identique au gaz naturel), c’est plutôt attrayant. Le principe de la méthanisation est très simple: les matières organiques sont placées dans un digesteur, une cuve maintenue à une température de 40°c où, sous l’effet de bactéries et en absence d’oxygène, une partie de ces matières organiques se dégradent en libérant un biogaz riche en méthane. Il faut savoir qu’avec une tonne de fumier on peut a minima produire 30 m3 de méthane soit 250 à 300 kWh équivalent à 25 litres de fioul. Le fumier est transformé en digestat (sans de perte de volume) . De plus, il conserve les caractéristiques du fumier au niveau de la teneur en potassium et phosphore et conserve également la partie humique de la matière organique. En plus le digestat perd les odeurs initiales du fumier, il est en partie hygiénisé et surtout l’azote a été minéralisé. Il a donc une très bonne valeur agronomique pour la fertilisation des terres. En ce qui concerne le méthane qui est équivalent au gaz naturel, il peut être valorisé en production d’électricité revendue à des prix attractifs à EDF et en chaleur pour chauffer des habitations, des industries, des collectivités ou sécher des produits agricoles… Dans l’avenir on pourra utiliser ce méthane comme carburant (moteur au méthane ou à l’hydrogène) et en réinjection directe dans le réseau GDF. On peut également imaginer stocker ce méthane dans des bouteilles identiques à celles de propane et de butane qui circulent actuellement. Pour en savoir plus sur cette filière d’avenir, le service aménagement de la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron organise en collaboration avec l’ADPSA deux journées de formation sur ce sujet « maîtriser un projet de méthanisation agricole ».

Objectifs de cette formation:

 Faire un état des lieux de la méthanisation agricole en France et en Europe. Etude de cas concrets reproductibles

 Connaître le processus biologique de la méthanisation agricole, les différentes techniques existantes avantages et inconvénients de ces techniques.

 Connaître les différentes voies de valorisation agricole du digestat  Être capable d’appréhender la démarche de mise en place d’un projet méthanisation. Les étapes pour monter un projet soit en individuel sur l’exploitation soit en collectif.

 Etre capable de raisonner les contraintes liées à ces types de projets.  Être capable d’appréhender les aspects techniques et économiques des projets

 Etre capable d’appréhender les investissements et la rentabilité de ces projets.

 Connaître les critères clés de rentabilité: étude de cas concrets et simulation financière de différents projets en individuels ou en collectifs.

Cette formation qui est gratuite pour les agriculteurs 

se déroulera à

Centrès salle communale près de l’Eglise

le vendredi 27 mars et jeudi 02 avril.

Elle sera animée par M. Philippe POUECH, ingénieur agronome spécialisé en méthanisation agricole. Pour toute information et inscription à cette formation vous pouvez contacter M.Benoit Labascoule, à la chambre d’agriculture, au 05 65 73 78 36 avant le lundi 23 mars.

Repas surprise du 31 janvier 2009

Ce premier repas « surprise » a réuni une cinquantaine de convives, adultes et enfants……

Le menu  annonçait de façon énigmatique :

Laorana des îles
Erwensoep
Jeune bovin au milieu des rizières
Pavé sur son lit blanc
Traineau sous aurore boréale
Cascade de vin
Nuit noire et artifices

Et  le thème était la couleur ORANGE…………….

Superbe soirée, gourmande,

                 chaleureuse, joyeuse, …

 Voici les premières photos.deco-assiette

 

 

 

apero-des-convives

 

table-apero-enfants

 

apero-des-convives-2

jean et Mané

Elie

pierre ginette suzanne en cuisineniche

Méthanisation Rencontre avec M. Benoit LABASCOULE de la Chambre

PROJET METHANISATION SUR LA COMMUNE DE CENTRES

Lundi 12 janvier 2009

Rencontre avec M. Benoit LABASCOULE de la Chambre d’Agriculture

Présents : Patrice BOU, Bernard CUQ, Régis BARRIA, Félix VAN DITZHUYZEN, Robert FABRE

            Objet de la rencontre : Préparer les prochaines étapes du projet

Un projet peut voir le jour.

            Les premiers résultats du dépouillement des questionnaires concernant les quantités d’effluents agricoles (6000t/an pour 11 fermes) de notre commune sont très encourageants. M. Labascoule, à l’aide d’un logiciel et grâce aux données des questionnaires, nous démontre la faisabilité d’un projet.

            Toutefois, les résultats s’améliorent très nettement si les apports augmentent.

            Nous avons constaté qu’il serait utile d’apporter aux agriculteurs des compléments d’informations et des réponses à un certain nombre de questions. Ceci afin que leur choix se fasse avec toutes les données possibles. En effet, il serait dommage de se priver d’apports et de commander une étude de projet sous dimensionnée.

Proposition :

            Une réunion ouverte à l’ensemble des éleveurs de la commune au cours de laquelle des informations seront apportées par M. Labascoule. Toutes les questions pourront lui être posées et les conditions de faisabilité exprimées.

(l’invitation sera faite par courrier au niveau des 2 CUMA)

            LUNDI 9 FEVRIER à 10 h à la Salle des Fêtes de TAYAC

            Il apparaît également que des apports de tontes de pelouse et de déchets alimentaires améliorent les résultats.

            Deux exemples de déchets sains et méthanogènes sont donnés : les tontes de pelouse portées à la déchetterie et les déchets alimentaires de la fabrique de tripous. A étudier.

Prochaine étape : commander une étude à un…cabinet d’études

            Pour cela il faut faire le choix d’une structure pour porter le projet, obtenir des financements et commander l’étude.

            Deux autres projets aveyronnais ont déjà effectué ce choix : le projet de Millau est porté, dans sa phase d’étude par le Parc Régional des Grands Causses, celui de Montbazens par la Communauté de Communes.

            Quelques chiffres : le coût d’une étude (de 20000 à 40000€) peut être subventionné à 70% par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et par le FEDER (Fond Européen de Développement Rural)

Les 30% restant à chercher (Conseil Général, Communauté de Communes, Pays Ruthénois, Commune…)

 

Utilisation du BIOGAZ

            Poursuite de la réflexion …Si la co-génération(électricité+chaleur) est la plus souvent avancée parce que la plus simple à mettre en place, elle n’est peut-être pas la plus cohérente à moyen terme. De plus l’idée de produire une énergie renouvelable utilisée au plus près de sa production est assez enthousiasmante. Il reste à calculer un prix de revient afin de le comparer à d’autres sources d’énergie, à évaluer l’intérêt que pourrait porter un tel projet auprès de la population.

 

Journée de formation à Montbazens

            M. Labascoule nous propose d’y participer. L’intervenant formateur est un spécialiste d’agronomie. Trois personnes dont 2 agriculteurs s’y rendront.

MéthanisationCompte-rendu des réunions du 01.12.08 à Taurines

Objet : rencontrer les agriculteurs de la commune de Centrès

Thème : les intérêts de la méthanisation des effluents agricoles

Objectifs : -apporter un début d’information

                   -présenter un exemple avec la société METHANEVA

                   -recueillir les interrogations et les attentes

                   -proposer un questionnaire permettant d’évaluer le potentiel

Participants :

        25 agriculteurs ont répondu présents à l’invitation du groupe organisateur de la rencontre

            Patrice RENARD, directeur de la société METHANEVA

            Fanny GAILLARD, ingénieur METHANEVA

            Benoît LABASCOULE, responsable « énergies » à la CHAMBRE D’AGRICULTURE

            Régis BARRIA, adjoint au maire de Centrès, et un groupe de conseillers municipaux

            Félix VAN DITZHUYZEN, Robert FABRE de l’association YAQUA et Compagnie

 

Quelques éléments de réflexion apparaissent à l’issue des deux réunions :

            Une information intéressante sur un modèle d’Unité de Méthanisation présentée par P.Renard

            Un regret que lors de la réunion du 1er décembre il n’ait été présenté qu’un modèle de méthanisation, en particulier sur la question de l’utilisation du BIOGAZ

            Un intérêt certain de la part d’un groupe d’agriculteurs qui participent activement à la réflexion et à l’animation (réunion du 8 décembre à Centrès)

            Des interrogations et un besoin d’informations pour effectuer des choix

            La prise de conscience du travail à accomplir pour monter un projet collectif, mais accompagnée de la motivation que peut procurer un tel défi

            Le désir d’aller vers l’ensemble de la  population afin de mesurer l’intérêt d’une utilisation locale de l’énergie produite

 

Des questions très importantes devront faire l’objet d’une réflexion approfondie, mais ont déjà été évoquées :

            -Quels apports peuvent améliorer la matière organique de base ?

                        déchets verts, déchets agro-alimentaires…

            -Que fait-on du biogaz produit ?

                        Une utilisation directe sous la forme initiale (combustible)

                        Une production électrique

                        Une production de carburant (GNV Gaz Naturel Véhicule)

            -Quelle structure pour porter un éventuel projet d’étude ?

                        Un groupement, une association, une collectivité (plus facile pour obtenir des financements ?)

            -Une Unité de Méthanisation ? Plusieurs ? Où ?

 

Prochaines étapes :

            20 décembre : remise des questionnaires des agriculteurs en mairie ou aux organisateurs

            Courant janvier : conférencier/réunion publique.

            Organiser une visite d’installations

Réunion publique du 12 décembre

 

Plus de cent vingt personnes étaient présentes à la salle des fêtes de Centrès pour participer à la première réunion publique  concernant l’organisation du Cap Festival 2009. Ce projet, porté par l’association Boulègue en Lévézou suscite, comme à l’accoutumée, l’enthousiasme de tout un territoire. En effet de nombreux villages des cantons de Naucelle, Cassagnes et Baraqueville étaient représentés vendredi soir.

Les inquiétudes légitimes de quelques habitants du village de Centrès ont été exprimées et les organisateurs ou bénévoles qui ont accompagné le Cap Festival  durant ces dernières années sur les communes de Caplongue, Comps Lagranville, Flavin et Vezins ont pu apporter leur témoignage pour les rassurer. Madame Terras, adjudant chef de gendarmerie de la communauté de Naucelle, Cassagnes et Réquista s’est également exprimée pour apaiser les esprits et resituer le rôle de la gendarmerie dans ce genre d’évènement.

L’organisation de cette nouvelle édition va donc démarrer. Les futurs bénévoles qui se sont manifestés en remplissant le coupon distribué à l’issue de la soirée, seront contactés pour travailler dans la commission de leur choix. C’est une belle aventure qui commence pour ce coin d’Aveyron qui unit deux territoires, le Lévézou et le Ségala. réunion publique du 12 décembre 2008

Pressage de pommes et grillée de châtaignes du 18 octobre 2008

Temps splendide pour cette journée nature. Une cinquantaine de « convives ».

Vers 10 h, installation du matériel, très rustique,  plein de poésie et qui s’est révélé très efficace. Puis, promenade dans le village et cueillette des pommes. 

Certains d’entre nous avaient eu la bonne idée d’arriver avec des paniers remplis de châtaignes.

Vers 13 h, partage des pique-niques tirés des sacs. Toujours d’excellentes surprises. Ce jour-là, c’était par exemple, la soupe encore tiède, préparée par Suzanne et servie dans sa belle soupière en porcelaine. Comment a-telle pu arriver jusque-là malgré les nombreux virages de notre pays aux cent vallées ? Autre surprise, la superbe nappe installée par Myriam. Nos pique-niques prennent des allures de repas grand luxe … Mais oui, ce sont des repas grand luxe : paysage à perte de vue, terrain de foot dans la salle à manger, éclairage développement durable, feu de bois à proximité, fontaine de vin rouge, desserts multiples arrosés de jus de pomme à volonté, bonne humeur, …

Quelques photos souvenir.

 

 

 

 

 

 

 

Réunion du 3 septembre 2008

COMPTE RENDU

de la réunion du mercredi 3 septembre 2008

 

Présents  BERTRAND Sylvie, BOUSQUET Suzanne, BRICENO Elie, BRICENO Isabel, CAUSSANEL Christelle, CHARRON Florence, COMBY Arnaud, COUDRILLIER Maryse, ENJALBAL Pierre, FABRE Odile, FABRE Robert, FOISSAC Olivier, GAUBERT Aurélie, GAUBERT Edith, GAUBERT Patrick, GONY Sarah, LAGADEC Christine, LAVABRE Anne, LAVABRE Ginette, MARTY Agnès, RIVIERE Christophe, VIVANCO Véronique, Van DITZHUYZEN Félix.

 Excusés : BERTIN Lucien, BOU Myriam, FABRE Lola, MORETTI Véronique, PIN Emma.

 

Rappel des buts et des principes de l’association par Odile FABRE et Félix Van DITZHUYZEN

L’Association a pour but la planification et la réalisation  d’évènements de tous types afin de permettre à l’ensemble  de ses membres de s’investir dans des activités de  découvertes, d’études, et d’expressions les plus variées en vue d’une amélioration des communications humaines au sens le plus large

Tous les moyens se rapportant à ces buts et qui sont susceptibles de les favoriser ou qui s’avèrent nécessaires à leur accomplissement et leur réalisation, pourront être mis en œuvre au sein de festivités les plus diverses (article 2 des statuts).

 

Cette association souhaite défendre des valeurs politiques et citoyennes communes telles que le respect de l’environnement, nos comportements en matière de consommation, la place de l’homme dans la société.

Les Yaqua et compagnie se proposent, à travers différentes manifestations, d’éveiller notre esprit critique, de s’ouvrir vers d’autres cultures, de réfléchir à d’autres comportements citoyens.

 

Intervention de Christophe RIVIERE, co-président de l’association organisatrice du Cap Festival.

La 1ère édition du Cap Festival a eu lieu en 1995 à Caplongue. En général, il reste 3 années sur le même lieu. Il y a environ 400 bénévoles, et les dernières éditions ont accueilli jusqu’à 5000 personnes.

Ce festival dispose de subventions attribuées par la Région, le Département, la SACEM, le Parc Régional des monts et lacs du Lévézou….

Christophe souligne le fait qu’il n’y a pas de conditions à la reprise du Cap Festival, et que ceux qui le reprendront sont entièrement libres de lui donner la forme qu’ils souhaitent.

Par ailleurs, les initiateurs de cette manifestation sont conscients de la nécessité de renouveler une formule créée il y a plusieurs années.

Propositions des membres de l’association Yaqua et compagnie :

Associer les concerts à des manifestations  (conférences, ateliers, animations de rues, installations d’artistes….) en rapport avec des problématiques environnementales

Mais il reste des points à préciser :

Centrer le festival sur le cœur des villages et donc possibilités d’investir des lieux privés ?

Première manifestation à Centrès ?

Un village par an ? Ou bien des manifestations réparties sur les 3 villages avec proposition de déplacements écologiques ?

Envisager d’accueillir moins de monde, sachant qu’il ne faut pas non plus avoir peur de faire venir du monde ?

Pourquoi pas un ou des concerts sans électricité ?

Des petites scènes avec un bar par scène ?

En journée ou le soir , ou les deux ?

Trouver un parrain, une marraine ?

Une « grosse » tête d’affiche ou des artistes moins connus ?

Sécurité : relation avec la gendarmerie ?

Les points qui sont d’ores et déjà acceptés par tous :

Le festival doit privilégier l’idée de la rencontre et du partage,

Il doit demeurer convivial et ludique,

Il doit permettre un mélange des genres,

Il doit permettre aux habitants de participer aux différents projets.

Il se donnera les moyens d’appliquer certaines règles en rapport avec l’environnement (tri des déchets, choix en matière de restauration, gobelets consignés, gestion des mégots, toilettes sèches…..)

Dates retenues : les 21, 22 et 23 août 2009

 

 

A titre d’informations, Christophe précise que la Région est très sensible aux éco-manifestations. D’autre part, l’ADEME peut aussi participer à leurs financements.

L’organisation du festival reposera sur la constitution de plusieurs commissions :

          Site (parking, camping…..)

          Communication (publicité….),

          Village (décoration, mise en valeur du site),

          Bénévoles

          Restauration

          Programmation

o        Programmation musicale

o        Programmation éco-art (conférences, expositions dynamiques….)

          …….

 

Pour ce qui est de la programmation musicale, quelques propositions ont été lancées….(sérieuses ou non ??)….Juliette, Cali, Gérard Manset, Jean-Louis Murat, Renaud, Massilia Sound system, Imbert Imbert, Nadau….., et d’autres artistes peu ou pas connus : las Ondas Marteles, Gabrielle Anderson…….

Pour ce qui est de la programmation éco-art, nous avons essayé de définir plus précisément ce concept :

Protéger l’ environnement,

Utiliser des matériaux écologiques ou de récupération,

Accueillir des artistes qui étonnent, qui interpellent sur la conscience écologique, qui modifient notre regard sur l’environnement,

Voir ce qui nous entoure, voir autrement ce qui existe déjà

Interpeller les gens sur leur environnement quotidien,

Eduquer à l’environnement à travers le monde artistique,

Rencontrer des personnes qui ont fait des choix différents

 

Points sur les adhésions

Les Yaqua et compagnie ont 28 adhérents….pour l’instant……

 

Les YAQUA et compagnie c’est aussi……

De la musique classique et du jazz : Florence CHARRON nous informe qu’un partenariat entre notre association et l’école de musique de Rodez permettrait d’accueillir certains concerts dans le cadre de l’heure musicale (à raison d’un par trimestre).

Des conférences sur l’agriculture : Kristen LAGADEC propose des rencontres ou des projections DVD sur des thèmes en lien avec l’agriculture (un par saison ?).

Du théâtre, de la musique et de la danse : Elie BRICENO propose des soirées à la MJC de Rodez à la rencontre d’artistes que nous ne connaissons pas et à la découverte de spectacles qu’a priori nous ne serions pas allés voir. Ces soirées pourraient être prolongées par des discussions dont le but serait de développer notre sens critique.

 


Des infos

 

Vendredi 19 septembre 2008 à Trémouilles, projection du film d’Al Gore.

Rendez-vous à Taurines à 20 h pour du covoiturage.

 

 

 

jeudi 16 Octobre 2008

 : conférence de Lylian Le Goff « Manger Bio c’est pas du luxe » à Millau à 20h30, à l’amphithéâtre de 2ISA au 32 avenue de la République à Millau. 

 

 

 

 

20 septembre 2008 : Ginette LAVABRE et l’association terre et toiles propose une sortie le samedi  à Montpellier et Lodève.

 

Musée Fabre à Montpellier

Visite guidée de l’exposition Courbet de 10h à 12h avec Manon Gacquerel.

Possibilité de découvrir les expos permanentes en ciblant des thèmes ou des peintres (espace Soulages par exemple…)

Déjeuner pique-nique à prévoir sur l’esplanade Charles de Gaulle.

14h00 départ pour Lodève

Musée Fleury à Lodève

Visite individuelle de l’exposition Kisling (pas de visite guidée possible en raison des journées du patrimoine)  de 15h à 16h.

 

Départ de Naucelle–Gare (plateau SNCF) à 6h30 précise.

ou à La Primaube sur la place du marché (en direction Pont-de-Salars) vers 6h50. Retour à Naucelle vers 18h30.

Les visites seront payées par le club. Resteront à notre charge les frais de déplacement qui varieront selon le nombre des participants entre 35 et 25€.
Si vous êtes intéressé, veuillez me le communiquer par email ou téléphone (05.62.68.36.77) le plus tôt possible en précisant bien le lieu de départ. 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Les prochaines réunions Yaqua et compagnie auront lieu tous les 1er mercredis du mois.

 

Donc rendez-vous  mercredi 1er octobre 2008…..

 

 

Le bureau se réunira le jeudi 18 septembre 2008 chez Odile.

 

 

                                                                                                                       Le bureau

 

Sortie des cabanes

Le 14 juillet, les Yakas et Cie se sont retrouvés

pour une promenade découverte « de cabanes en cabanes ».

Il est 10 h, nous traversons Centrès
Il est 10 h, nous traversons Centrès

Nous étions plus de 30 dont une dizaine d’enfants. Nous avons fait les premiers repérages pour d’éventuelles manifestations en pleine nature.

Nous avons pas mal rêvé : Ici, dans ce petit verger, soirée contes avec orchestre de chambre… Là, dans cet immense théâtre de verdure, concert grandiose, … Là, encore, mise à disposition d’espaces pour Créateurs Land Art, …

Bocage, nuages...
Bocage, nuages...

Pendant le pique-nique à la Nevézie, sous les arbres séculaires, nous avons pensé que nous pourrions restaurer l’ancien sécadou-four à pain, pour y installer notre QG…

La cabane de La Nevézie

La cabane de La Nevézie

Notre association est naissante, nous en sommes aux balbutiements mais nous pensons entreprendre pleins de petites choses, qui, ajoutées les unes aux autres, pourraient bien devenir de grandes choses !

Top départCabane de Quartz et de schisteRemontée vers Combelongue
Première pose matinale à l'ombre du grand chêne
Première pose matinale

 

La cabane de la Devèze
La cabane de la Devèze
andantino
andantino
Alex dans la prairie
Alex dans la prairie
Champ de blé à la Devèze
Champ de blé à la Devèze
Tel est pris...
Tel est pris...
Le déjeûner sur l'herbe
Le déjeûner sur l'herbe
Arrivée à la cabane de Bortomièu
Arrivée à la cabane de Bortomièu
La cabane du Pescaïdas
La cabane du Pescaïdas

Prochaine réunion des Yaquas

le Mercredi 3 septembre à 20h30, à la salle du Miramont.

Ordre du jour :

– Compte-rendu de la rencontre avec les responsable du Cap Festival
– Organisation (si l’idée est maintenue) d’un repas « découverte » pour faire rentrer des sous sur le compte de l’association
– Si Véro, du Centre Social, peut venir à cette réunion, elle nous présentera le programme culturel du Naucellois et on verra si des ponts sont possibles entre notre association et le centre social.
– Si le compte de l’association est ouvert, on commencera à distribuer les cartes d’adhérents (7€50 pour les membres actifs)
– Etude des devis pour les tee-shirts Yaqua
– Questions diverses